Photo Carrefour cède 10% de sa filiale brésilienne à Abilio Diniz

Carrefour cède 10% de sa filiale brésilienne à Abilio Diniz

Carrefour cède 10% de sa filiale brésilienne à Abilio Diniz

De la boulangerie familiale au premier supermarché GPA

GPA, ou Grupo Pão de Açúcar a été initié par la boutique ouverte par le père d’Abilio Diniz (Aller sur le site internet lefigaro.fr). En référence au Pain de Sucre à Rio, le magasin familial s'appelle Pão de Açúcar. A la fin des années 1950, le jeune homme crée le premier supermarché du groupe Pão de Açúcar. Une dizaine d’années plus tard, GPA regroupait 1 400 collaborateurs travaillant dans 40 magasins. Sur un boulevard particulièrement commerçant de la ville de Sao Paulo, le père d’Abilio Diniz inaugure sa toute première boulangerie.

Créateur de l’équipe d’Audax, destinée à déceler les jeunes talents, Abilio Diniz fait également partie du groupe de consultation du São Paulo Futebol Clube. Le businessman est le papa de 6 enfants, c’est un homme pour qui les valeurs de la famille sont cruciales. Abilio Diniz se considère comme appartenant au "capitalisme responsable", un mouvement lancé aux États-Unis et qui défend le bien-être et la stimulation des collaborateurs dans les sociétés.

Le refus de Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino, et le recul de la Banque Brésilienne de Développement feront échouer le regroupement de Carrefour Brésil avec Grupo Pão de Açúcar. Le groupe GPA fait face à la concurrence du Français Carrefour en terre brésilienne. GPA reconquiert sa stabilité financière à l'issue de la crise économique et commence à discuter de rapprochement avec le groupe Casino. Dès juin 2012, Casino devient actionnaire majoritaire de Grupo Pão de Açúcar. C’est le divorce et le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration quelques mois plus tard.

Abilio Diniz, une volonté constante d'investir

La participation au capital de Carrefour Brésil monte à à 12 pour cent en juin 2015. Depuis, Abilio Diniz dispose, à travers Peninsula, de deux places au CA. l'homme d'affaires s'occupe de Brasil Foods et projette de nouveaux investissements depuis son retrait du groupe Pão de Açúcar. Abilio Diniz prend la tête du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire en 2013. En décembre 2014, Peninsula, le fonds d'investissement créé par la famille Diniz, annonce son arrivée au capital de la filiale brésilienne de Carrefour, à hauteur de 10 pour cent.

Un patron qui a surmonté les crises

Dans les années 1980, en phase d'inflation incontrôlée, Abilio Diniz siège au Conseil Monétaire brésilien. Il ouvre GPA aux investisseurs au milieu des années 1990. GPA devient le n°1 de la commercialisation au Brésil après qu'il ait débuté une période d'achats de sociétés. Abilio Diniz met en place un plan de sauvegarde sévère permettant de préserver le groupe Pão de Açúcar, qui vend les activités qu'il possède dans la péninsule lusitanienne, congédie 20 000 salariés et ferme un tiers des grandes surfaces.

Nos articles